L’anxiété, qu’est-ce que c’est ?

L ‘anxiété est un état d’alerte que vous ressentez lorsque vous avez peur et pensez que quelque chose de mal pourrait arriver. L’anxiété est une émotion qui fait partie de notre vie et que nous éprouvons tous parfois. L’anxiété peut être utile, car elle vous aide à réagir dans des situations dangereuses (par exemple, un incendie) et peut également vous motiver à travailler dur pour atteindre un objectif (par exemple, dans les études ou au travail).

Cependant, l’anxiété peut parfois conduire à un état de détresse sans raison justifiée. Par exemple, l’anxiété peut apparaître lorsqu’il n’y a pas de danger de vie, ou quand nous réagissons de manière disproportionnée à un stimulus (par exemple, se bloquer systématiquement face à un examen ou un entretien d’embauche; ou avoir des pensées catastrophiques lorsque vous ressentez une sensation physique normale). Dans ces cas, nous pourrions être confrontés à un trouble anxieux.

Signes d’anxiété pathologique

Pensées: « Quelque chose de mauvais va se passer ! »

I maginez que vous avez été invité à une fête où vous ne connaissez personne et que vous avez des pensées du type suivant: « personne ne va me parler », « je vais avoir un moment terrible » ou « les autres penseront que je suis une personne très ennuyeuse ». Toutes ces pensées anticipent sans fondement une situation négative qui ne s’est pas produite et vous gênent.

Sensations physiques: réaction à la menace

N otre corps a un système pour vous aider à échapper au danger.
Autrefois, cela a aidé nos ancêtres à échapper à un danger mortel comme les animaux sauvages. Et aujourd’hui, ce système reste encore utile
pour assurer notre sécurité face à une menace. C’est à ce moment là que les sensations physiques d’anxiété apparaissent: le cœur peut commencer à battre plus vite, nous pouvons ressentir une sensation d’étouffement, des tremblements, des sueurs ou des étourdissements. Cette réponse de notre corps nous permet d’être vigilants et de fuir le danger.

Or, notre corps ne fait pas toujours la distinction entre une situation de danger réel et imaginaire. Pour cette raison, les sensations corporelles décrites ci-dessus apparaissent non seulement lorsque nous sommes en danger physique, mais aussi lorsque notre esprit perçoit une «menace» irréelle (par exemple, la «menace» de devoir assister à une fête où nous ne connaissez personne, ou la «menace» d’échouer à un examen). Ces sensations physiques ne sont pas agréables, mais elles ne peuvent pas vous nuire.

Que puis-je faire ?

Premier pas: amener les gens à comprendre ce que vous vivez

S i vous pensez ressentir de l’anxiété, pensez à quelqu’un à qui parler. Il n’est pas toujours facile de se montrer vulnérable, mais il est important d’exprimer vos sentiments: d’autres personnes ne pourront pas vous aider si elles ne savent pas ce que vous vivez.

Prochaines étapes: trouver une solution

P lus tard, il sera nécessaire de rechercher une aide spécialisée. Un professionel sera en mesure d’évaluer votre cas et de vous donner les bons outils pour surmonter un trouble anxieux. Parlez à votre médecin traitant afin qu’il puisse vous orienter vers un psychologue, ou trouvez vous-même un psychologue.